Vie affective et sexuelle des jeunes en 2018 : quelles responsabilités éducatives ? – EVAS – mardi 16 octobre 2018

Commentaires fermés sur Vie affective et sexuelle des jeunes en 2018 : quelles responsabilités éducatives ? – EVAS – mardi 16 octobre 2018

Participation au Colloque national « Numérique des tout-petits » – 5 novembre 2018 – Paris

Commentaires fermés sur Participation au Colloque national « Numérique des tout-petits » – 5 novembre 2018 – Paris

Contextualisation et problématisation.

Les interfaces qui nous relient aux objets numériques ont lentement progressé durant près de 35 années, des ancestraux crayons optiques du T07 de Thomson (1983) qui pointaient sur les tubes cathodiques de nos téléviseurs jusqu’aux célèbres Joystick puis KinectÓ devenus les indispensables interfaces de pilotage des consoles de jeux. Les technologies numériques permettent désormais d’immerger l’individu dans des espaces de réalité virtuelle (RV) par le truchement de casques et de manettes d’un nouveau genre. A l’heure de l’accélération technologique (Rosa, 2010), l’immersion virtuelle propose un défi aux nouvelles générations, celui de la « perception virtuelle ».

Cette recherche se propose d’étudier les effets de la réalité virtuelle immersive sur de très jeunes sujets (environ 5 ans, scolarisés en grande section de maternelle).

Le caractère innovant du dispositif (plonger de très jeunes enfants au cœur de la réalité virtuelle) et les contraintes logistiques qui en découlent (autorisation d’accès aux écoles maternelle, accords parentaux impératifs) nous conduiront à limiter le corpus à l’étude d’une vingtaine d’enfants. Nous ne retiendrons par ailleurs que 12 séquences présentant des interactions suffisamment significatives pour nous permettre de travailler les six axes d’analyses que nous souhaitions explorer.

Le présent rapport se propose de poser en premier lieu quelques repères sur le concept de réalité virtuelle, pour permettre au lecteur de mieux appréhender le contexte d’une expérimentation conduite dans le cadre de la réalité immersive tridimensionnelle.

Dans un second temps, il s’agira de décrire le dispositif expérimental et ses particularités (choix du matériel, activités proposées aux enfants, contraintes techniques, etc.).

La troisième partie analyse les observations majeures selon six axes d’étude :

  • la temporalité et la qualité de l’immersion,
  • l’importance des interactions et du lien avec le monde réel (guidage

    expérimentateur),

  • la nature de la présence et la distinction des espaces virtuel/réel,
  • la convergence des expériences kinesthésiques (au-delà du seul visuel),
  • la persistance de l’univers virtuel,
  • les effets psycho-moteurs.

    Au travers de cette première approche expérimentale, la question des effets de la réalité virtuelle sur les jeunes enfants apparaît comme un immense et fertile territoire de recherche qu’il reste à explorer. Les interrogations demeurent nombreuses tant sur le plan cognitif, psycho-moteur ou sensible, que dans les domaines du rapport aux dispositifs communicationnels ou de la transmission des savoirs. Les objets usuels proposés à l’enfant dans un environnement donné par la plateforme du casque HTC VIVE (verre, bâton, robinet, allumette, etc.) sont- ils perçus et manipulés dans la réalité virtuelle aussi bien qu’ils le seraient dans la réalité matérielle, tant du point de vue émotionnel (inhibition/désinhibition) que du point de vue sensori-moteur (pertinence et finesse des mouvements, adresse, etc.) ? Les actions menées dans l’espace virtuel par ces très jeunes enfants produisent-elles, selon eux, de « véritables » conséquences une fois le casque ôté ? Existe-t-il chez ces jeunes sujets un risque de « dé-réalisation », au sens d’une certaine confusion entre la réalité et la fiction portée par le processus de virtualisation ?

 

Enfin, quelques préconisations d’usages seront présentées en dernier lieu. En effet, bien que les principaux constructeurs de casques de RV déconseillent tous l’usage aux moins de 12 ans, certaines structures publiques proposent l’accès à des activités en RV… dès 6 ans. Les constructeurs évoquent pourtant l’écart entre les lentilles comme pouvant s’avérer trop éloignée pour certains enfants et provoquer des douleurs ou une fatigue oculaire. Sony liste également les problèmes auxquels les adultes peuvent être confrontés, comme le mal des transports, les nausées, la désorientation ou l’altération de la vision (et déconseille même la conduite après une activité en RV prolongée).

Il s’agira donc principalement de lister les points de vigilance qui nous semblent important à respecter en cas d’usage de la RV par de jeunes enfants, dans le cadre d’activités publiques encadrées et surtout d’expériences moins sécurisées

Octobre 2018 – Conférence plénière – La Nuit du Droit 2018 : expo, procès fictif, colloque sur la cybercriminalité et le dark web. Faculté de Droit de l’Université de Nantes.

Commentaires fermés sur Octobre 2018 – Conférence plénière – La Nuit du Droit 2018 : expo, procès fictif, colloque sur la cybercriminalité et le dark web. Faculté de Droit de l’Université de Nantes.

La Nuit du Droit 2018 : expo, procès fictif, colloque sur la cybercriminalité et le dark web

Le droit est mal connu de nos concitoyens. Pourtant, il régit de nombreux aspects de la vie des Français, même s’ils n’en ont pas toujours conscience. Il protège les libertés, permet le règlement pacifique des conflits, assure le bon fonctionnement de la vie économique et sociale… Le 4 octobre 2018, le Tribunal de Grande Instance de Nantes et la Faculté de Droit et des Sciences politiques de l’Université de Nantes s’associent pour organiser la 1ère édition locale de La Nuit du Droit. Ouverte au grand public, cette soirée veut contribuer, de manière originale, à mettre en valeur cette place qu’occupe la règle de droit dans la vie des citoyens. Sujet d’actualité s’il en est, le dark web et de la cybercriminalité seront les thématiques à l’honneur.

19h Colloque « Darkweb et cybercriminalité : du délinquant numérique au héros post moderne ? « 

Le colloque sera introduit par
Rémi LE HORS, Président du Tribunal de Grande Instance de Nantes
Pierre SENNES, Procureur de la République de Nantes
En présence de
Isabelle PERROT, Présidente de chambre à la Cour Administrative d’Appel de Nantes représentante de Mme Brigitte PHEMOLANT, présidente de la Cour Administrative d’Appel de Nantes
Jean-René KERLOC’H, Bâtonnier de l’ordre des avocats de Nantes

DARK WEB // Réseaux numériques, trace route, cybersquatting, mondes virtuels
Du warez au darknet : genèse de la cybercriminalité ; les pratiques illégales chez les jeunes : entre fantasme et réalité ; le mythe du hacker : vers une médiatisation positive ; les pistes de remédiation pour lutter contre la cybercriminalité chez les jeunes…

Par Stéphane BLOCQUAUX, universitaire, Docteur en sciences de l’information et de la communication

1h15 + 20 min d’échanges avec la salle

juin 2018 – Participation au « Rapport d’information de Mme Catherine MORIN-DESAILLY » (Sénatrice) – Commission de la culture, de l’éducation et de la communication

Commentaires fermés sur juin 2018 – Participation au « Rapport d’information de Mme Catherine MORIN-DESAILLY » (Sénatrice) – Commission de la culture, de l’éducation et de la communication

« Prendre en main notre destin numérique : l’urgence de la formation »

LIEN VERS LE RAPPORT EN LIGNE – Site SENAT.FR

Depuis quarante ans, le numérique a enclenché une révolution sans précédent dans l’histoire de l’humanité. L’ère du « tout data » et l’essor de l’intelligence artificielle font apparaître un enjeu majeur : quel statut, quelle place, quelle utilité pour l’Homme dans cet écosystème numérique ?

Réduits à de simples consommateurs fascinés par le déferlement incessant des innovations, il nous faut impérativement remettre de la verticalité dans notre relation au numérique et rester acteurs de notre destin.

Tel est l’objet de ce rapport, qui s’inscrit dans la continuité des travaux menés par votre rapporteure depuis plusieurs années sur les enjeux du numérique pour la France et l’Union européenne.

Après plus de 80 auditions et plusieurs déplacements effectués en Ile-de-France et en région, votre rapporteure formule 36 propositions afin d’assurer la montée en compétence numérique de l’ensemble des citoyens et de les sensibiliser aux enjeux de la digitalisation du monde. C’est à cette condition que la France, dans le cadre de l’Union européenne, pourra rester dans la compétition mondiale et défendre ses choix de société.

Mai 2018 – Association Moissons Nouvelles – Metz – « Comment éduquer à l’ère des réseaux sociaux ? »

Commentaires fermés sur Mai 2018 – Association Moissons Nouvelles – Metz – « Comment éduquer à l’ère des réseaux sociaux ? »

Avril 2018 – Craon (53) – Association intercommunale « Le Nulle part ailleurs »

Commentaires fermés sur Avril 2018 – Craon (53) – Association intercommunale « Le Nulle part ailleurs »

février 2018 – Lycée Saint Joseph – Thonon les Bains – Conférence parentalité

Commentaires fermés sur février 2018 – Lycée Saint Joseph – Thonon les Bains – Conférence parentalité

janvier 2018 – Publication dans une revue internationale – « Children and screens » – Groupe de Pédiatrie Générale (Société française de pédiatrie) guidelines for pediatricians and families. »

Commentaires fermés sur janvier 2018 – Publication dans une revue internationale – « Children and screens » – Groupe de Pédiatrie Générale (Société française de pédiatrie) guidelines for pediatricians and families. »

décembre 2017 – Publication dans une revue scientifique – « Les cahiers du numérique – 2017/3 – Vol.13 » – « La caution scientifique au cœur des discours transhumanistes. De l’amortalité à l’immortalité ? »

Commentaires fermés sur décembre 2017 – Publication dans une revue scientifique – « Les cahiers du numérique – 2017/3 – Vol.13 » – « La caution scientifique au cœur des discours transhumanistes. De l’amortalité à l’immortalité ? »

Résumé :

La question complexe et vive de la perspective transhumaniste suppose une approche plurielle. Il importe d’abord de cerner les enjeux philosophiques. Dès avant les promesses scientifiques d’un homme augmenté, prolongé voire amortel ou immortel, la confrontation à l’épreuve de la mort peut être perçue soit comme un vecteur d’intensification de la vie, soit comme une limite à dépasser (de façon d’abord imaginaire). L’étude des discours – notamment médiatiques – permet ensuite de situer le statut de la perspective transhumaniste, ceci aussi bien d’un point de vue culturel que dans l’information diffusée.

 

Lien vers le site CAIRN pour téléchargement de l’article

15 décembre 2017 – Collège La Venaiserie – Saint Sylvain d’Anjou (49)

Commentaires fermés sur 15 décembre 2017 – Collège La Venaiserie – Saint Sylvain d’Anjou (49)

Articles plus anciens articles plus récents